« C’est où chez moi maintenant ? »

Dans six jours, cela va faire un an que j’ai quitté l’Inde. Depuis j’en suis toujours au même point : c’est où chez moi maintenant ?
 
Vous avez eu du mal à me suivre au cours de cette année ? Je comprends. Je n’arrive pas à me suivre moi-même…
Mais voici la réalité de ce qui vient de se passer, mois par mois, durant une année : 
– 15 Mai 2017 –

INDE

J’ai quitté l’Inde où j’étais manager dans une agence de voyages à vocation spirituels pour travailler comme freelance depuis Bali.

Certes, déjà c’est atypique. Mais j’avais l’opportunité d’être à l’aise financièrement tout en voyageant.

– 15 Mai – 7 juin 2017 –  

INDONESIE

Le jour où j’ai mis les pieds à Bali, mon principal client m’a lâché ! Je me suis retrouvée sans argent. J’ai rencontré un français qui m’a offert du travail en freelance, prêté sa villa et son scooter, et qui m’a permis de remonter la pente. Une chance inouïe !
– 7 juin – 6 juillet 2017 –

THAÏLANDE

Je pars en Thaïlande pour retrouver mon petit copain de l’époque. Je passe un mois à littéralement travailler sous les cocotiers. A fond pour renflouer le compte en banque, je n’ai que trop peu profité de mon séjour.
– 6 juillet – 29 juillet 2017 –

ISRAËL

On part chez mon copain, en Israël, et on s’installe dans une communauté hippie-écolo. Un voyage hors norme mais je déchante vite quand à cette relation amoureuse. Gros flop, je rentre en France !
– 29 juillet – 14 septembre 2017 –

FRANCE

Je passe un mois en France et je me balade de droite à gauche, jusqu’à ce qu’une amie me prête l’appartement de son château au bord d’un magnifique lac et sa voiture. Que de belles âmes rencontrées sur ma route.
Je recroise l’homme que j’ai rencontré à 15 ans, que je devais épouser trois ans auparavant, et dont je suis (re)tombée amoureuse instantanément en le (re)voyant.
– 14 septembre – 27 septembre 2017 –

EGYPTE

On m’invite en Egypte pour garder une merveilleuse petite fille sur un bateau au milieu de la mer rouge, en échange d’un stage d’apnée au contact des dauphins.
Je passe par les pyramides et je fonce voir où se cache mon enfant intérieur. Un séjour transformateur !
– 27 septembre – 04 novembre 2017 –

FRANCE

De retour en France, je traduis le livre anglais d’une femme que j’ai rencontré sur le bateau en Egypte.
– 04 novembre – 05 décembre 2017 –

PORTUGAL

Je pars m’installer au Portugal où j’ai trouvé un emploi dans une agence de voyage reconnue. Encore un gros flop, je fuis ce travail qui ne me correspondait pas du tout.
– 05 décembre – 30 décembre 2017 –

UN PEU PARTOUT ET NUL PART

Paris, Bretagne, Angleterre, Colmar, Strasbourg, Allemagne, Capbreton, Pau, Bordeaux… Les jours s’enchaînent mais ne se ressemblent pas : je m’organise pour trouver du travail dans ce que je sais faire : écrire et organiser des voyages.
– 30 décembre – 7 janvier 2018 –

ANGLETERRE

Je passe le nouvel an à Glastonbury en Angleterre, où je reçois une révélation de taille : j’ai besoin de sécurité, d’un chez moi, et de faire face à mes responsabilités.
J’organise des séjours pour un couple d’ami autour des légendes du Roi Arthur.
– 7 janvier – 29 janvier 2018 –

FRANCE

Je rejoins mon homme qui travaille à Paris. Un soir sur un coup de tête, alors que j’étais sortie 10 minutes pour acheter des clopes, je suis rentrée et il avait acheté deux billets d’avion pour la Patagonie où nous allions passer six semaines.
Quelle chance incroyable, je ne le remercierais jamais assez !
– 29 janvier – 25 février 2018 –

FRANCE

Je suis embauchée comme assistante pour un photographe résidant à Colmar et comme traductrice pour un commerçant anglais. Je passe un mois à travailler chez lui et à remettre toute ma vie en question. Où vais-je ?
– 25 février – 05 mars 2018 –

FRANCE

Je fête mes 31 ans auprès de mes proches, et refait ma valise.
– 05 mars – 18 avril 2018 – 

ARGENTINE – CHILI

Nous partons en Argentine et au Chili pour six semaines de bonheur. Cependant je n’ai plus aucune rentrée d’argent et dépend de mon homme, une situation que je ne peux accepter pour moi-même.
– 18 avril – 09 mai 2018 –

FRANCE

On rentre dans les Landes, chez sa mère, où j’ai la chance de pouvoir un peu poser mes bagages. Ah en fait non, elle vient de vendre sa maison. C’est reparti, on refait les valises ! Je retrouve des missions en tant que freelance, et je reprends tout de zéro.
Voilà comment s’est déroulé cette dernière année, vous savez tout. 
J’ai gagné 6000€ en un an. Soit 500€ par mois. Avec cette somme, j’ai survécu à mes besoins et j’ai voyagé dans 11 pays du monde. Peut-on dire que j’ai de la chance ? Je crois surtout que j’ai donné toute mon âme et mon énergie dans chacune de ces expériences.
Sérieusement. J’ai bien voyagé. J’ai parcouru la planète avec une niaque indescriptible. A présent j’ai terriblement envie d’un endroit que je puisse appeler « chez moi », et où je puisse m’enraciner.
Car aujourd’hui c’est toujours le bordel. Et mon dos commence à ne plus supporter le poids de mon sac. Malgré tout, j’ai vécu une merveilleuse année de voyages, d’aventure, et de dépassement de soi. Pourtant d’un autre côté, je n’ai pas les moyens d’avoir un logement, une voiture, quelconque assurance, d’aller chez le médecin… rien. Il est temps que ça change !
J’ai perdu mon passeport la semaine dernière. J’ai beaucoup prié et j’ai fini par le retrouver. J’ai pris cette perte comme un signe important :
je n’ai plus besoin de voyager, j’ai besoin de retrouver mon identité. 
Voilà ma nouvelle intention que je lance avec ferveur à l’univers : j’en ai marre de m’envoler, je veux un nid où je puisse couver de nouveaux beaux projets.  
Namasté mes petits poulets

 

6 Replies to “« C’est où chez moi maintenant ? »”

  1. Quelle année Flora ! Incroyable et tellement riche d enseignements ! Apparemment tu as le bonheur  » amoureux » alors j espère que cette nouvelle année mai/mai qui commence te permettra de trouver ce que tu souhaites, ton identité, la vraie,la tienne !

    Prends soin de toi, spèce de fille bien ! 😉

    J'aime

  2. Hey florette ! Sans Facebook ni rien (WTF), on savait plus trop où tu en étais !!! En fait sans le savoir, on a vécu un peu la même année chaotique avec changement de places, de toit, de pays, de projets, de boulot !!! On est à Bali jusque fin Juin… et nous aussi… On veut un endroit qu’on appelle sweet Home, où l’on peut mettre en place de grands projets, et devenir encore plus acteurs de notre quotidien ! Bref, on bouillonne dans nos têtes mais on arrive à ce juste point où l’on est simplement… en phase avec nos envies, et donc sereins pour le futur ! bref, on t’embrasse, on aura plein de choses à se raconter quand on se retrouvera autour d’un thé ou d’un rhum, et je crois bien qu’on préfère même ça ! L’entendre en vrai, dans le désordre le plus complet ! Bisous de nous !

    J'aime

  3. Oh comme ça me fait plaisir d’avoir des nouvelles !! J’ai hâte de vous voir !! autour d’un thé au rhum si vous voulez 😉 énormes bisous et tenez moi au courant dès que vous êtes dans les parages !

    J'aime

  4. Ah bah tiens je m’inquietais De ne pas voir de tes nouvelles. On ne se connaît pas mais c’est comme si tu étais une amie, c’est bizarre.
    J’esp Que tout se passe pour le mieux dans cette recherche de ton petit nid. C’est difficile de le trouver, je cherche le mien en ce moment.
    Plein de belles choses

    J'aime

  5. Oh c’est tellement gentil Déborah !! ça me touche. A priori je devrais m’installer pour un temps indéfini du côté de toulouse la semaine prochaine… Nouveau défi mais oui : nouveau nid !! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s