Je vais avoir 30 ans : le bilan

Ce n’est plus un secret, j’habite un coin pommé de l’Himalaya Indien. Un minuscule village, où quelques 300 habitants issus de tribus nomades se sont établis, ici à Naddi. Et bien que ce petit havre de paix soit isolé, j’ai reçu beaucoup de visites ces derniers mois, à tel point que je passe une soirée seule chez moi pour la première fois depuis cinq mois !

L’occasion de me recentrer sur mes petits écrits, mais surtout, de faire le bilan. Car dans moins de trois semaines, putain, je vais avoir 30 ans.

30 ans ! Je l’ai toujours vu venir ce cap, comme l’appellent certains. Mais je le pensais toujours loin, loin, loin devant. Il concernait les vieux, puis les grands, puis les à peine plus âgé puis… le voilà qui pointe son nez sans prévenir (si ce n’est quelques nouvelles ridules au coin des yeux qui avaient su m’alerter). C’est comme si les dix dernières années avaient passé à vitesse grand V. J’ai à peine eu le temps de m’apercevoir que je n’avais plus 20 ans (souvent les lendemains de fête d’ailleurs) que me voilà avec 30 printemps.

Alors oui, je fais le bilan (calmement) car je ne souhaite qu’une chose : que les dix prochaines années soient aussi merveilleuses que les dix précédentes. Bon, à quelques nuances près tout de même, car il en fallut du temps et des sacrifices pour en arriver là. Mais quelle chance j’ai eue, d’être si bien entourée et de m’être donné les moyens de voyager. Je revois la gamine que j’étais il y a 10 ans, m’envolant pour la première fois seule et au bout du monde, vivant des émotions démultipliées par un jeune âge, et je lui dis merci. J’exprime ma profonde gratitude à l’inconsciente que j’étais, pour avoir su s’écouter et se dépatouiller sans l’aide de quiconque.

En dix ans, passionnée et déterminée ,je suis partie sur tous les continents. En dix ans, j’ai follement aimé à en crever, mais j’ai vite su me relever et aujourd’hui ma relation à l’autre à changé. En dix ans j’ai eu 1000 amis, mais ceux qui restent se font plus rares car peut-être mieux choisis, ça c’est le lot de la vie. En dix ans j’ai occupé tous les petits emplois à la con que tu puisses imaginer, mais aujourd’hui j’exerce enfin le métier de mes rêves et chacune de mes expériences y a contribué. En dix ans j’ai appris le courage, la force, la foi mais surtout, j’ai appris qu’il ne tient qu’à nous de créer notre réalité.

Finalement, c’est tellement bon de quitter la vingtaine. Car j’ouvre grand les bras aux possibilités infinies qu’offre la vie, et je n’ai jamais été aussi heureuse qu’aujourd’hui. Je profite donc de cette soirée en solo pour faire le bilan, mais ça ne va pas durer, car les visites s’enchaînent dès la semaine prochaine et ce jusqu’en mai ! A vous aussi les amis et pour au moins les dix prochaines années : j’ouvre mes bras, mon cœur et mon toit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s