Croire pour voir, et non l’inverse

Namasté bande de gens bien

Après quelques mois passés en Inde, pays de la spiritualité par excellence, je suis aujourd’hui persuadée d’une chose :

S’il existe un dieu, il n’est nul par ailleurs qu’en moi-même (et en toi aussi, évidemment).

Nous avons tout en nous. Tout pour être heureux, tout pour aller bien, tout pour exceller et même tout pour s’autoguérir…

Ce qui compte est ce que nous croyons et avec quelle intensité nous y croyons.

Là où il y a du doute, il n’y a plus l’énergie de l’amour, alors qu’elle seule a le pouvoir de nous délivrer de nos schémas ancrés.

Je ne vous parle pas de tout lâcher pour voyager et ainsi accéder à une espèce de révélation. Le voyage est un excellent moyen de se détacher de nos fausses croyances, mais il n’est qu’un moyen et non une fin. Si pour moi l’herbe est plus verte ailleurs, il n’en reste pas moins évident que l’endroit où l’on se trouve n’agit en rien sur une possible transformation intérieure. Le changement tant attendu (qui n’est en fait rien d’autre que le désir d’être soi) ne peut passer que par une seule étape :

Donner le meilleur de soi-même

Lorsque l’on donne le meilleur de soi,  il n’y a alors plus de doute, il n’y a plus de souffrance, il n’y a plus de fausses perceptions ou de culpabilité, ni de sentiment d’être une victime…

En ça seulement, le voyage est utile, puisqu’il confronte nos peurs de l’inconnu à ce dont nous sommes capables. Lorsque l’on doit se débrouiller chaque jour pour répondre à nos premiers besoins (soit manger, dormir et se mouvoir) on est obligé de donner le meilleur de soi, on en retire une certaine fierté et ce, encore plus lorsque l’on s’extirpe de grandes galères.

C’est avec une confiance en soi à toute épreuve que l’on parvient à accéder à tout notre potentiel ! Il n’y a ensuite plus la peur de l’inconnu mais le lâcher prise qui s’installe, un truc du genre :

« ok, je n’ai absolument aucune idée de ce qui va se passer, mais, ça va être génial ! »

Se laisser porter par les événements et accepter ce qui vient comme un cadeau de la vie pour avancer. Apprécier chaque étape à chaque instant. Savourer autant les petits plaisirs que les grosses galères comme un tremplin vers l’estime de soi ! Effet boule de neige assuré : estime de soi – amour de soi – liberté d’être – amour des autres – non jugement – ouverture – et là : bim, on est prêt. Prêt à vivre notre vraie nature et se révéler au monde, sans peur, mais avec amour, gratitude et humilité.

Alors on attend quoi pour donner le meilleur ? La vie est trop courte pour ne pas vouloir la bouffer.

Moi je veux qu’on la bouffe tous ensemble !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s